Samedi dernier, j’ai été faire un tour de vélo à Lévis et à Québec. Depuis quelques années, mes parents aiment terminer leur saison de camping à Lévis et pour être plus précis au camping Transit. J’avais déjà mi les pieds sur ce camping, mais la dernière fois j’étais plus petit. À ma grande surprise, ce camping de 195 sites semblait plein, surprenant pour un 20 septembre. Faut dire que le camping accueillait un club et vu le 400e de la ville de Québec, tout le monde en obtient les bénéfices. Pour le camping, je n’y ai pas fait le tour, mais c’est un beau camping très très propre et c’est un camping idéal pour ces grosses roulottes, vu la facilité de l’installation.

Le château Frontenac

Mais, si je suis allé à Lévis, ce n’est pas pour le camping, mais pour y faire du vélo. C’est que cela fait plusieurs fois que mes parents me disent que la piste cyclable à Lévis est très belle et ne l’ayant encore jamais fait, il fallait bien que j’aille voir si c’est vrai. Et comme je ne suis pas allé faire de bicyclette à Bromont cette année, l’idée d’aller en faire à Lévis me semblait très bonne.

Je suis arrivé au camping vers 10 heures … lire la suite.

 



Le restant des photos prises en Colombie-Britannique et en Alberta ont été ajoutées aujourd’hui.

Mont Robson
Une zone aride en Colombie-Britannique
Whistler
Camping Riverside à Whistler
Chutes de Shannon Falls à Squamish

Photos de traversiers
Camping Brannen Lake Campsite à Nanaimo
Parc national du Canada Pacific Rim et de la plage Long Beach
Tofino
Camping Victoria West KOA à Malahat
Camping Wild Rose à Hope

Camping Mont-Tunnel Village I
Camping Mont-Protection

C’est au tour des photos de la région de Vancouver prises le 23 juillet 2006, à être classées. La 2e moitié des photos prises en Colombie-Britannique devrait suivre au courant de la fin de semaine. Cela devrait être fait d’ici dimanche, mais cela dépendra si tout va bien pour le formatage et la réinstallation de mon ordinateur…

Grouse Mountain à Vancouver

Le Stanley Park à Vancouver

Vancouver

Traverse Vancouver à Victoria

Victoria

Le jour 11 fût la plus petite journée de route de ce voyage. Un maigre 140 km à fait. Mais, un magnifique 140 km. L’un des plus beaux avec la Promenade des Glaciers à Jasper. Le plus long de cette journée aura été d’attendre après le traversier, ne sachant pas trop à quelle heure ce dernier partait je suis arrivé à 9 heures et le Queen of Coquitlam ne partait qu’à 10 heures. J’avais l’horaire des traversiers, mais je n’ai pas trop compris comment elle fonctionnait. Cette fois-ci le navire avec une capacité de 1500 passagers et de 360 véhicules et bien sûr une cafétéria, arcade, boutique de souvenirs… comme tous les autres. La distance parcourue entre Departure Bay et Horseshoe Bay est de 30 miles nautique et on passe près que de 2 autres île, l’île Gabriola et l’île Bowen.

Contrairement à ma première traversée (Tsawwassen – Swartz Bay), la température dans le détroit de Georgia. Le vent y est froid, mais cela est peut-être dû au fait qu’il soit plus tôt que la première fois. C’est en voyant la côte que le décor change et devient grandiose. La vue des montagnes Rocheuses avec ses pics enneigées, de l’eau depuis le traversier est magnifique. Et nous fait oublier le froid!

Une fois rendu à terre, comme toujours la circulation y énorme au départ, vu que tout le monde descend. Mais, cela diminue rapidement, car contrairement à l’arrivée à Swartz Bay, il a plus d’une destination. On peut descendre et aller à West Vancouver ou se diriger vers le nord vers Whistler, ce que je ferais. C’est là que le plus beau commence. La route Sea to Sky (route 99) nous offre des décors de toute beauté. La route longe l’océan Pacifique et à notre droite, c’est les montagnes rocheuses. On voit au loin, la couleur bleu dans l’océan que laisse l’eau fondu par les glaciers. C’est vraiment impressionnant et vaut le détour! La vue y est excellente, mais la route elle est en construction sur plusieurs grande portion. Avec les jeux Olympiques de Vancouver en 2010, la route reliant Vancouver et Whistler a besoin d’être élargie et c’est ce qu’il faut en se moment, il ajoute une 2e voie. Les haltes présentes lors de mon passage, servaient alors aux gros camions pour la construction. Donc, impossible pour m’y moi de prendre des photos de ce paysage féerique.

Comme tout allait bien et j’allais pas arriver trop tard à Whistler, je pouvais me permettre d’arrêter voir les chutes de Shannon Falls, tout près de Squamish. … lire la suite.

British Columbia Ferry Services Inc. ou BC Ferries est la société qui s’occupe des traversiers. Elle exploite 36 navires pour une capacité de capacité de 27 000 passagers pour 25 itinéraires. Les bateaux offrent à peu près tous les même les mêmes services (cafétérias, boutiques souvenirs, arcade…).

Lors de ma traversée de Tsawwassen à Swartz Bay, j’ai pris le Queen of Saanich.

  • Spirit of Vancouver Island: Construit en 1994, longueur: 167,57 m, capacité de 470 voitures et 2100 passagers
  • Spirit of Bristish Columbia: Construit en 1994, longueur: 167,57 m, capacité de 470 voitures et 2100 passagers
  • Queen of Saanich: Construit en 1963, longueur: 129,97 m, capacité de 360 voitures et 1708 passagers
  • Queen of Vancouver: Construit en 1962, longueur: 129,97 m, capacité de 338 voitures et 1708 passagers

La traversée m’a coûté 52,25$ en 2006. (Coût pour une voiture de dimension normal et un adulte.)

Lors de ma traversée de Departure Bay à Horseshoe Bay, j’ai pris le Queen of Coquitlam.

  • Queen of Coquitlam: Construit en 1976, longueur: 139, 29 m, capacité de 362 voitures et 1 500 passagers
  • Queen of Cowichan: Construit en 1976, longueur: 139,29 m, capacité de 362 voitures et 1 500 passagers
  • Queen of Oak Bay: Construit en 1981, longueur: 139,29 m, capacité de 362 voitures et 1 500 passagers

La traversée m’a coûté 50,35 $ en 2006. (Coût pour une voiture de dimension normal et un adulte.)

Photos prisent le 23 et le 25 juillet 2006:

… lire la suite.

Le traversier qui relie Departure Bay à Horseshoe Bay permet de rejoindre Nanaimo à West Vancouver en 1h35 (de bateau). C’est 30 miles nautiques que le traversier parcourt dans le détroit de Georgia. Le traversier passe plus ou moins près de quelques îles donc celle-ci: Newcastle, Gabriola et Bowen. Mais, là grande majorité du trajet contrairement au trajet effectué lors de la traverse Tsawwassen à Swartz Bay ce fait loin de tout étendu de terre. Mais, on fini par voir les montagnes Rocheuses sur le continent Nord-Américain. Et c’est magnifique.

British Columbia Ferry Services Inc. ou BC Ferries est la société qui s’occupe des traversiers. Elle exploite 36 navires pour une capacité de capacité de 27 000 passagers pour 25 itinéraires. L’itinéraire Departure Bay à Horseshoe Bay est beaucoup moins fréquentée que celle qui relie Tsawwassen à Swartz Bay. Les bateaux ont donc une capacité moins grande, mais offre toute de même les mêmes services (cafétérias, boutiques souvenirs, arcade…).

Lors de ma traversée, j’ai pris le Queen of Coquitlam. C’est l’un des 3 traversiers (les 2 autres étant le Queen of Cowichan et Queen of Oak Bay) qui font se trajet.

  • Queen of Coquitlam: Construit en 1976, longueur: 139, 29 m, capacité de 362 voitures et 1 500 passagers
  • Queen of Cowichan: Construit en 1976, longueur: 139,29 m, capacité de 362 voitures et 1 500 passagers
  • Queen of Oak Bay: Construit en 1981, longueur: 139,29 m, capacité de 362 voitures et 1 500 passagers

La traversée m’a coûté 50,35 $ en 2006. (Coût pour une voiture de dimension normal et un adulte.)

Photos prisent le 25 juillet 2006:

… lire la suite.

Bien que l’île de Vancouver peut sembler petite, elle fait tout de même 460 km de longueur et sa largeur varie de 50 à 80 km. Et elle a quelques sommets de plus de 2000 m et qui sont enneigées. Comme la route y est relativement étroite par endroit, que la vitesse n’y est pas très élevé par moment, les déplacements y sont relativement assez long d’un endroit à un autre. Le temps passe plus vite que les kilomètres parcourus.

Mon objectif de cette journée était d’aller dormir à Tofino, de dormir sur le bord de l’océan Pacifique. Dans l’ensemble la route pour se rendre à Tofino, c’est bien fait à part quelques ennuis pour faire le plein d’essence. En parlant d’essence, il n’y a aucun poste d’essence entre Port Alberni et Tofino (le plus près serait à Ucluelet). C’est environ 85 km. Sinon, pour le reste du trajet fait sur l’île, il n’y a aucun problème de ce côté.

Rendu à Tofino, j’ai eu la mauvaise surprise d’apprendre que tous les terrains de camping étaient tous plein. Même les campings qui n’ont pas de douche dans le parc National du Pacific Rim étaient tous pleins. C’est 7-8 terrains de camping! Ce fût une grande déception pour moi, car c’est quelque chose que j’avais prévu de faire dès le début de ce voyage. J’aurais aimé y rester quelques nuits et profiter de la plage de l’île.

Je venais de faire près 6800 km … lire la suite.

Le camping Brannen Lake Campsite est situé à Nanaimo sur l’île de Vancouver en Colombie-Britannique. Le camping est de de taille moyenne. Le camping est bien, mais sans plus et la propreté des toilettes et des douches pourraient être mieux. Permis tout les terrains de camping visité durant ce voyage, c’est celui où j’ai le plus senti que l’on me mettait à l’écart. Je ne le recommande pas, mais il a un avantage, c’est qu’il n’est pas très loin du traversier qui relie Departure Bay à Horseshoe Bay.

Photos prisent le 24 juillet 2006:

… lire la suite.

La route entre Hope et Vancouver se fait très bien. C’est que 140 km qui sépare les 2 villes. Une fois rendu à Vancouver, je me dirige vers Grouse Mountain pour aller voir la ville dans haut. Avec l’aide de mon GPS et les indications clairs, je m’y rend sans problème. Après avoir payer pour le stationnement, je vais à l’admission pour enfin voir la magnifique ville de Vancouver. C’est pas donné (31,75 $ + taxe), mais depuis le temps que je veux voir Vancouver, cela en veut le détour. Une fois l’admission régler au faut patienter. Il n’y a que 2 téléphériques relie le bas de la montagne au haut de la montagne. Le départ se font à tous les demi-heure. Le téléphérique atteint une altitude de 1128 mètres. En marchant, j’ai atteint le sommet le plus rapproché à 1250 m d’altitude, dans l’espoir de mieux voir la ville. Malheureusement pour moi, malgré le beau ciel bleu, complètement dégagé, la vue de la ville était difficile. Il y avait toujours ce petit voile blanc qui recouvrait Vancouver. Comme c’est souvent le cas (et à ce qu’on me dit, même en hiver), il y avait du brouillard au dessus de la ville. Donc, bien que le vue était très bonne sur la ville, rien n’était clair sur la ville. Déçu certes, mais au moins j’aurais enfin vu Vancouver.

Après être descendu de la montagne, temps limité dû au parcomètre, je me dirige vers le Stanley Park, le parc des Vancouvérois comme il dise. Très beau parc situé sur une île situé entre Vancouver et West Vancouver. De là, la vue y est très magnifique et ce pour un maigre 2 $ de l’heure pour le stationnement. Seul hic, c’est que les places de stationnements sont très rare. Mais, la petite pause pour manger est apprécié.

Une fois la pause terminé, j’indique au GPS que je veux voir la Place du Canada, ensuite le General Motors Place (le domicile des Canucks – LNH) et que je veux me rendre au traversier. Le GPS me donne la route et tout va bien. Mais, il ne m’indique pas à chaque fois que je suis rendu à l’arrêt. Je passe donc tous les arrêts intermédiaires pour me rendre au traversier. Il m’a joué un vilain tour, mais bon ce n’est pas si grave. Le chemin qu’il me fait emprunter, gâche un peu la beauté de Vancouver. La route est rempli de câble électriques qui surcharge le « ciel ». C’est vraiment horrible. Mais, c’est câble sont utile, car ils servent pour un autobus électrique. Utile, mais horrible.

Rendu au traversier de Tsawwassen … lire la suite.

Victoria est la capitale de la province Colombie-Britannique au Canada. La ville est situé sur l’Île de Vancouver et l’île est séparé du continent par le détroit de Juan de Fuca. Il faut 1h30 pour rejoindre l’île via le traversier qui relie Tsawwassen et Swartz Bay. Victoria compte un peu plus de 78 000 habitants. La ville est reconnue à travers le monde pour la beauté de ses jardins.

Désirant, me rendre le plus loin possible sur l’île pour avoir une journée moins chargé le lendemain, j’ai fait que passé à Victoria. Mais, cela demeure pas moins que c’est une belle ville qui vaut le détour.

Photo prise le 23 juillet 2006:

… lire la suite.