Samedi dernier, j’ai été faire un tour de vélo à Lévis et à Québec. Depuis quelques années, mes parents aiment terminer leur saison de camping à Lévis et pour être plus précis au camping Transit. J’avais déjà mi les pieds sur ce camping, mais la dernière fois j’étais plus petit. À ma grande surprise, ce camping de 195 sites semblait plein, surprenant pour un 20 septembre. Faut dire que le camping accueillait un club et vu le 400e de la ville de Québec, tout le monde en obtient les bénéfices. Pour le camping, je n’y ai pas fait le tour, mais c’est un beau camping très très propre et c’est un camping idéal pour ces grosses roulottes, vu la facilité de l’installation.

Le château Frontenac

Mais, si je suis allé à Lévis, ce n’est pas pour le camping, mais pour y faire du vélo. C’est que cela fait plusieurs fois que mes parents me disent que la piste cyclable à Lévis est très belle et ne l’ayant encore jamais fait, il fallait bien que j’aille voir si c’est vrai. Et comme je ne suis pas allé faire de bicyclette à Bromont cette année, l’idée d’aller en faire à Lévis me semblait très bonne.

Je suis arrivé au camping vers 10 heures … lire la suite.

 



Nouvelle-Écosse
2 027 lectures & 4 commentaires

En fin de journée, après avoir soupé, j’ai décidé de quitter mon emplacement de camping pour aller faire le sentier nommé « Le Buttereau ». Ce dernier est une boucle de 1,9 km qui prend entre 40 et 50 minutes à parcourir. Selon le guide d’information, ce dernier raconte l’histoire des Acadiens, en plus de permettre l’observation des oiseaux et d’avoir une vue sur le golf du St-Laurent. Mais, surtout ce qui m’a attiré là, c’est qu’on y annonce de magnifiques couchers de soleil et comme il était près de 20 heures, cela serait le moment idéal pour y aller.

Le Buttereau

Lorsque je suis arrivé sur les lieux, il n’y avait qu’une femme qui promenait son chien. Des chiens en passant, j’en ai vu plusieurs lors de ce voyage. À défaut d’avoir des enfants, de nos jours les chiens ont remplacé ces petits amours. Bref, je l’ai croisé au début du sentier, mais moi j’arrivais et elle, elle avait fini d’y faire son petit tour. Le sentier commence par une longue et interminable pente à monter. Une fois là-haut, on a le choix de continuer ce sentier ou … lire la suite.

 

Pour commencer ma visite dans le parc national des Hautes Terres du Cap-Breton, j’ai commencé par le sentier nommé Skyline. C’est assurément le plus fréquenté et l’un si ce n’est pas le plus beau du parc, et ce, avec raison. Le plus fréquenté, mais on est loin de la fréquentation des sentiers du lac Louise en Alberta. Le plus populaire du parc, mais on peut y marché relativement seul et ce malgré le beau temps que j’ai eu droit.

La Cabot Trail

Pour commencer, le sentier Skyline est un sentier aller-retour de 8,7 km d’une durée approximative de 2 à 3 heures. Pour ma part, je l’ai fait en 2 heures. Le sentier est très bien aménagé et le trajet est facile d’accès. Le sentier donne accès à un promontoire aux falaises abruptes donnant une belle vue sur la « Cabot Trail » et sur le golf du St-Laurent. La fin de ce sentier se trouve sur un trottoir de bois et il est interdit de s’aventurer en dehors de celui-ci dû à une végétation fragile … lire la suite.

 

Chose promise, chose faite, comme annoncer un peu plutôt le site a fait peau neuve. Le design du blogue ainsi que de l’album ont été changé au complet et le changement est assez radical. En plus du changement de couleur qui frappe immédiatement, étant beaucoup plus clair, le site entier passe de dimension variable à un large fixe pour une résolution de 1024 par 768. Ceci me facilitera la tâche et me donnera une meilleure idée de ce que vous voyez étant sur une résolution beaucoup plus large (1680 par 1050). Pour ceux ayant une résolution comme la mienne, l’image à gauche provient de Tofino en Colombie-Britannique et celle de droite de Ingonish en Nouvelle-Écosse.

La nouvelle version sera également plus efficace que l’ancienne sous Internet Explorer, mais demeure toute de fois plus jolie sur Firefox. Le chargement des pages devraient également être plus court que sur l’ancienne version. Autre changement, les menus sont à présent regroupés à droite, tandis qu’avant il en avait de chaque côté de la page et celui  de l’album passe dans haut de la page à la droite de l’écran.

D’autres changements probables mineurs seront faits dans les semaines à venir, mais le gros du nouveau design est fait, reste plus qu’à optimisé certaines parties, qui ne fonctionnent pas toujours comme prévu.

Depuis un an, c’est plus de 30 000 pages qui ont été vues et l’album photo a fait un bond impressionnant également avec plus de 35 000 images visualisées. Sans compter que le site a quitté les bas fonds de Google pour les premières pages de ce dernier. Merci de me lire et en souhaitant que vous serez plus nombreux à me lire et à participer à mon site dans les mois à venir.

Et en espérant que vous allez aimer ces changements et à présent je pourrais reprendre la suite de mes aventures en Nouvelle-Écosse. Sans oublier qu’il faudra bien un jour que je parle de mon voyage de l’année dernière en Gaspésie et au parc Kouchibouguac au Nouveau-Brunswick.

À prochaine!