Camping Camper's City

Ah le camping Camper’s City à Moncton, depuis le temps que je voulais y dormir, c’est maintenant fait. Car ce n’est pas la première fois que je tente d’y dormir, mais c’était toujours plein. Et s’il a un camping où il semble qu’il soit préférable de réserver, c’est bien ce dernier. Il semble toujours très achalandé, du moins dès qu’un évènement se produit à Moncton. J’ai pu y dormir lorsque je commençais mon voyage vers la Nouvelle-Écosse, mais j’avais prévu d’y dormir en revenant, mais oh surprise, c’est plein, même plus que pleine. Je ne sais pas ce qu’il avait ce jeudi-là à Moncton, mais le stationnement du camping était rempli et tout le monde appelait des taxis. Bizarre! Mais, bon revenons au camping…

Camping Camper's City

Camper’s City est située à 10 minutes du centre-ville de Moncton et le camping offre 221 sites, dont la majorité offre les 3 services. Une petite section … lire la suite.

 



Qu’est-ce qui m’arrive? Me semble être un titre juste, sinon quels nouveaux malheurs me touchera dans la semaine à venir. Je vous rassure déjà, ce n’est rien de grave, mais je semble cumulé les malchances depuis une semaine pourtant tout allait si bien dernièrement. J’avais obtenu une promotion, la formation commençait enfin pour que je sois prêt en janvier, voilà qu’une série d’événements me fait douter. C’est que j’ai mon auto, ma Subaru, depuis juillet 2004 et je n’ai jamais eu d’accident ou autre problème avec, mais voilà que dans une même semaine, j’ai 2 malchances. Sans compter que pour la première fois, depuis que je travaille pour cet employeur (2002), ils ont oublié de me payer 7 heures. Je ne sais pas, c’est quoi les probabilités que tout ça m’arrive dans une même semaine, mais cela me semble beaucoup. Et je me dis que si la tendance se maintient, je devrais être bon pour démolir l’auto d’ici une semaine.

Commençons par le début… … lire la suite.

Samedi dernier, j’ai été faire un tour de vélo à Lévis et à Québec. Depuis quelques années, mes parents aiment terminer leur saison de camping à Lévis et pour être plus précis au camping Transit. J’avais déjà mi les pieds sur ce camping, mais la dernière fois j’étais plus petit. À ma grande surprise, ce camping de 195 sites semblait plein, surprenant pour un 20 septembre. Faut dire que le camping accueillait un club et vu le 400e de la ville de Québec, tout le monde en obtient les bénéfices. Pour le camping, je n’y ai pas fait le tour, mais c’est un beau camping très très propre et c’est un camping idéal pour ces grosses roulottes, vu la facilité de l’installation.

Le château Frontenac

Mais, si je suis allé à Lévis, ce n’est pas pour le camping, mais pour y faire du vélo. C’est que cela fait plusieurs fois que mes parents me disent que la piste cyclable à Lévis est très belle et ne l’ayant encore jamais fait, il fallait bien que j’aille voir si c’est vrai. Et comme je ne suis pas allé faire de bicyclette à Bromont cette année, l’idée d’aller en faire à Lévis me semblait très bonne.

Je suis arrivé au camping vers 10 heures … lire la suite.

 
Inclassable
1 127 lectures & 4 commentaires

Un p’tit mot pour vous dire que le site est de retour après une coupure prévisible, mais non prévue. C’est que le renouvellement automatiquement du paiement pour l’hébergement ayant été arrêté, pour diverses raisons… le site s’est vu fermer faute de paiement. Normal! Comme, j’ai fait le paiement pour une année additionnelle et bien le site est de retour. Et comme j’ai conservé tous mes e-mails de leur part, j’ai sauvé un mois.

J’en profite également pour vous souligner que bien que l’url du site dans votre navigateur soit messouvenirs.net, il est préférable de conserver messouvenirs.com dans vos favoris. C’est que ce nom de domaine que je contrôle complètement est indépendant de l’hébergeur. Donc en cas de souci, je peux facilement rediriger le site vers un autre hébergeur (gratuit) que je dispose ailleurs. Ce qui avait été fait hier soir.

Pour le développement de la version « 2 » du site et bien, elle avance doucement. Avec un peu de chance, celle-ci sera en ligne lundi prochain… à condition que la série 24 Heures Chrono ne prenne pas trop de mon temps. C’est que je viens de découvrir, avec beaucoup de retard, cette série et j’en suis à l’épisode 18 de la saison 1. Comme, il a 6 saisons, dans le pire des cas, le site sera mis à jour après 126 épisodes. Et ce retard, sera à cause de Lyricis qui m’a donné le goût de regarder cette série après un de ces commentaires.

À prochaine!

Inclassable
1 558 lectures & Aucun commentaire

Quelques mots pour dire que je suis revenu de vacances, hier après-midi après avoir parcourru 3 732 km. Après avoir traversé le Nouveau-Brunswick, j’ai passé 6 nuits en Nouvelle-Écosse dont 5 au Cap-Breton. Que dire de la Nouvelle-Écosse, j’ai tout simplement adoré et la météo aura été heureusement de mon côté. C’est tout simplement magnifique, tellement que j’ai choisi de rester une nuit de plus à Ingonish. Une chose que j’avais encore jamais fait, prolonger un séjour. J’avais prévu descendre un peu plus à l’est d’Halifax, mais vu le temps à ma disposition, j’ai choisi de demeurer au Cap-Breton. De toute façon, il va bien falloir que j’y retourne… c’est trop beau.

Ma deuxième semaine de vacances, comme pratiquement chaque année, je l’ai passé à Old Orchard Beach, dans l’état du Maine aux États-Unis. Le mot qui résume le mieux la situation de cette semaine, c’est la météo. Je crois que c’est la pire semaine de vacances que j’ai eu là depuis toujours. Il n’a vraiment pas fait beau. Si le matin, le soleil était au rendez-vous et bien le vent se chargeait de nous refroidir. Grrrrr! Même que jeudi, il a eu un avertissement de vent violent (100 km/h) et finalement rien n’est passé à Old Orchard, mais dans l’état du New Hamsphire, plus de 50 maisons ont été endommagées. Bref, la deuxième semaine a été à oublier. J’ai pris des couleurs, mais je n’ai pas profité de la semaine comme cela aura dû.

Dès que j’ai un peu plus de temps, j’ajouterai des photos de mon voyage et j’en parlerai plus en détail. Mais, pour le moment, j’ai tant à faire et l’auto en plus d’avoir besoin d’un changement d’huile a besoin de soin. Gracieuseté de plusieurs kilomètres de gravel… merci GPS. Grrr!

Comment commencer? Cela fait si longtemps que je n’ai pas donné de signe de vie sur mon blogue. Certes, une petite nouvelle mardi, pour vous invitez à participer à ce record de téléchargement pour le prochain Firefox, le 3e du nom, mais rien de plus depuis plus d’un mois. J’aurais aimé en faire plus, mais le coeur n’y était pas et certaines choses me préoccupaient plus que d’autres. Tout cela m’a amené au silence, le mois dernier. Par contre, je continuais à passer régulièrement prendre les messages et faire les mises à jour au besoin.

Commençons par moi… je vais bien, malgré que j’ai été forcé à l’inactivité totale la semaine qui vient de passer. Une semaine de congé de maladie inattendu, anticipé, mais non planifié. J’aurais pensé que cela aurait pris quelques semaines avant de voir un médecin pour que cela se fasse. Mais, cela a été fait sur-le-champ. Peut-être pas comme, je l’aurais souhaité du premier coup… mais je vais souhaiter ne pas avoir à recommencer dans 7 ou 8 mois. Cela devait se faire, c’est fait! Et puis bon, je vais être correct pour les vacances, c’est le principal. Je vais mieux de jour en jour et cela devrait continuer ainsi. Le retour au travail lundi aidera à faire passer le temps plus rapidement et a oublié ces petits bobos. C’est rare que je pense à ça, mais j’ai hâte de retourner au boulot. Disons qu’au moins cela occupe, car les jours sont longs à les passer devant son téléviseur et son ordinateur. Et de plus lorsque je ne fais rien, je pense qu’à dépenser. Et vu les récentes dépenses, il faudra rapidement retourner au travail pour payer tout ça. Note à moi-même, il faut que j’arrête d’aller sur ebay.

J’arrête les plaisanteries, mais disons que dernièrement, j’ai découvert ebay. En retard le gars? Peut-être, mais j’avoue que pour le moment j’aime bien. Il a un peu plus d’un mois, j’y ai acheté un ScanGaugeII pour ma voiture et je vous en parlerai prochainement. Et dimanche dernier … lire la suite.

Je dois finalement avouer pour une fois, pour ne pas dire la première fois depuis que j’ai ma Subaru, donc en 3 hivers, que de la neige, il y en a eu sur le Québec. Bien que je reste dans une région du Québec où il neige un peu moins qu’à Québec ou sur la rive nord, il commence a y en avoir pas mal de neige également à Victoriaville. Et je dois dire que je suis impressionné de voir les bancs de neige à la télé qu’il y a à Montréal ou à Québec. Et là, je viens de voir, je crois pour la première fois de ma vie des images à la télé de gens qui ont laissé leur véhicule sur le côté de l’autoroute samedi soir. Voir, ce nombre incroyable de gens pris dans cette tempête c’est hallucinant! Dire qu’ici cela m’a semblé calme. Une chance que je ne suis pas sorti pour aller m’amuser. En plus de la neige, c’est le vent qui aura fait des dégâts.

Moi, je devais faire partie des rares qui étaient contents qu’il neige… … lire la suite.

Inclassable
1 864 lectures & 1 commentaire

Pour répondre à Lyricis, je vais donner 6 de mes tics… de quoi passer pour un fou à présent!

  1. Lorsque je mange un sous-marin, je le coupe 2/3 – 1/3. Commence par manger le 1/3 en mangeant le 2/3 du milieu au début, ensuite le 1/6 du bout et je reviens par la partie du « centre ». Ensuite, j’attaque le 2/3 du sous-marin restant en le mangeant de la même façon.
  2. Lorsque je mange un jello ou un pudding, je commence par le centre en faisant un rond et ensuite je mange les côtés de façon perpendiculaires au bol.
  3. J’ai la fâcheuse habitude de me mordre la lèvre supérieure.
  4. C’est un automatisme dès que je me connecte à internet (et à chaque fois). Je fais ceci: jette un oeil aux dernières nouvelles sur la F1 (ma page d’accueil) et ensuite j’ouvre 3 sites en même temps (LCG, Btstar et dernièrement Lyricis a remplacé Trackmania). Ensuite, 2 autres sites prennent le relais de LCG et Lyricis… ainsi de suite.
  5. J’ai du mal à ne pas faire déraper le derrière de l’auto lorsqu’il a un peu de neige. (Également sur l’asphalte lorsqu’elle est mouillée et que je viens de finir de travailler. Mais, c’est autre chose.) C’est plus fort que moi!
  6. Je ne peux m’empêcher de « dévisager » une Subaru lorsque j’en croise une.

Je n’ai pas de liste, donc si vous voulez continuer la « chaîne » un petit mot et je vous ajouterez.
Rappel des règles :

  • Mettre le lien de la personne qui vous tague.
  • Mettre le règlement sur votre blog.
  • Mentionner six choses / habitudes / tics non importants sur vous-même.
  • Taguer six personnes à la fin de votre billet en indiquant les liens vers leur site.
  • Aller avertir directement sur leurs blogs les personnes taguées.
Inclassable
1 912 lectures & 2 commentaires

Banc de neige 0 Subaru 1, mais il en a fallu de peu pour que le banc de neige est le meilleur ce matin. Hier (dimanche), on a eu droit à notre 2 tempêtes de l’hiver (l’hiver commence pourtant que le 21 décembre) et ceci a laisser pas mal de neige, environ 45 cm. On a ouvert la cours hier après-midi, mais hier soir c’était la véritable tempête de neige vu les forts vents et la visibilité nul. Donc, ce matin à mon réveille tout était calme, mais la neige c’était compacté à cause du vent et avec le bordage laisser par la charrue, il en avait pas mal à franchir pour une voiture.

Comme j’ai toujours voulu trouver les limites de mon Impreza c’était le temps de l’essayer à 5h30 ce matin… j’aurais peut-être du attendre une autre fois. Mais, je me suis élancé. Recule doucement pour commencer, cela va m’est cela semble difficile. Décide d’avancer pour me prendre un peu d’air. Erreur! J’aurais dû continuer en y aller petit à petit. Une fois rendu dans le banc de neige, la WRX refuse d’avance. La met en marche avant, n’avance même pas d’un centimètre. Hum… regarde très mal! Marche arrière, non plus. Avance, recule, avance recule, bouge pratiquement pas. Ouvre la porte, le banc de neige est plus haute que celle-ci, et je vois que la roue arrière tourne, bon signe la traction intégrale fonctionne. Mais, pas plus avancé, l’auto ne touche pas le sol ou presque pas. Continu à avancer et reculer pendant près de 10 minutes et voilà, la voiture se met à caler et je touche le fond et up je sors du banc de neige. J’ai eu chaud et le moteur aussi vu la « fumée » qui sortait du moteur. Mais, j’ai gagné ce premier duel de l’hiver, eh de l’automne. Dire qu’il aura fallu attendre février l’an dernier pour avoir de neige et là, on se demande presque où la mettre cette neige. Mais, je suis content, c’est la 3e hiver de la Suby et c’est la première fois qu’il a véritablement de la neige.

Vive l’hiver et vive Subaru! Suby 1 Banc de neige 0.

Québec-Ontario
2 407 lectures & Aucun commentaire

C’était la première fois que j’allais en Abitibi-Témiscamingue et je dois dire que c’est assez beau. Il a de nombreux et beaux lacs sur la route de retour. J’ai toujours entendu dire que c’est loin l’Abitibi, mais j’ai trouvé cela si près de Victoriaville. Lorsque tu es allé à Vancouver, l’Abitibi peut sembler à côté.

J’ai fait 925 km pour revenir, mais sur ce j’ai fait 2 détours, donc un non voulu. J’ai fait un détour à St-Basile-le-Grand pour aller voir la maison à ma soeur et l’autre parce que le GPS me faisait passer par un autre chemin que celui recherché. Le GPS me proposait de revenir par l’Ontario (route 101 et la route 17) et à voir la distance qu’il me donnait cela semblait plus long en kilomètre. Après m’en être rendu compte, je suis revenu sur mon chemin pour passer par Val-d’Or et descendre par le parc La Vérendrye. Je me suis, donc rallongé de 30 à 50 km. Mon but était de revenir par les Laurentides, une région que je n’ai pas vue depuis que je suis en âge de comprendre. Je voulais voir les montagnes des Laurentides, mais malheureusement pour moi, cela sera pour une autre fois. La météo encore une fois n’a pas voulu coopérer et les pluies parfois fortes m’empêchait de bien voir le relief. J’ai pu voir les montagnes que rendues au mont Saint-Sauveur. Et je dois dire que lorsqu’on vient de voir les Rocheuses, nos montagnes semblent ridicules. Mais, elles ont toujours leur charme.

Malgré la météo, j’ai trouvé que le chemin se faisait très bien et que dans son ensemble, la route était belle. Vers 16 heures, j’étais déjà arrivé à Laval. Mais, là la route fût très longue. Il eut un accident et cela m’a pris 30-40 minutes pour faire un maigre kilomètre. Rendu sur le boulevard métropolitain (autoroute 40), les panneaux indiquaient cogestions et le tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine, je l’ai traversé à 30 km/h! Je préfère de loin faire 1000 km en une journée que passer une heure dans le trafic de Montréal. Une horreur! Pas moyen de se dégourdir les jambes vu que cela avance tranquillement.

Le reste de la route se fut sans aucun problème et j’étais à nouveau de retour chez moi. Et je pouvais à présent retrouver le confort de mon lit et dormir au chaud… mais les vacances, elles étaient déjà terminées.

… lire la suite.