La route entre Hope et Vancouver se fait très bien. C’est que 140 km qui sépare les 2 villes. Une fois rendu à Vancouver, je me dirige vers Grouse Mountain pour aller voir la ville dans haut. Avec l’aide de mon GPS et les indications clairs, je m’y rend sans problème. Après avoir payer pour le stationnement, je vais à l’admission pour enfin voir la magnifique ville de Vancouver. C’est pas donné (31,75 $ + taxe), mais depuis le temps que je veux voir Vancouver, cela en veut le détour. Une fois l’admission régler au faut patienter. Il n’y a que 2 téléphériques relie le bas de la montagne au haut de la montagne. Le départ se font à tous les demi-heure. Le téléphérique atteint une altitude de 1128 mètres. En marchant, j’ai atteint le sommet le plus rapproché à 1250 m d’altitude, dans l’espoir de mieux voir la ville. Malheureusement pour moi, malgré le beau ciel bleu, complètement dégagé, la vue de la ville était difficile. Il y avait toujours ce petit voile blanc qui recouvrait Vancouver. Comme c’est souvent le cas (et à ce qu’on me dit, même en hiver), il y avait du brouillard au dessus de la ville. Donc, bien que le vue était très bonne sur la ville, rien n’était clair sur la ville. Déçu certes, mais au moins j’aurais enfin vu Vancouver.

Après être descendu de la montagne, temps limité dû au parcomètre, je me dirige vers le Stanley Park, le parc des Vancouvérois comme il dise. Très beau parc situé sur une île situé entre Vancouver et West Vancouver. De là, la vue y est très magnifique et ce pour un maigre 2 $ de l’heure pour le stationnement. Seul hic, c’est que les places de stationnements sont très rare. Mais, la petite pause pour manger est apprécié.

Une fois la pause terminé, j’indique au GPS que je veux voir la Place du Canada, ensuite le General Motors Place (le domicile des Canucks – LNH) et que je veux me rendre au traversier. Le GPS me donne la route et tout va bien. Mais, il ne m’indique pas à chaque fois que je suis rendu à l’arrêt. Je passe donc tous les arrêts intermédiaires pour me rendre au traversier. Il m’a joué un vilain tour, mais bon ce n’est pas si grave. Le chemin qu’il me fait emprunter, gâche un peu la beauté de Vancouver. La route est rempli de câble électriques qui surcharge le « ciel ». C’est vraiment horrible. Mais, c’est câble sont utile, car ils servent pour un autobus électrique. Utile, mais horrible.

Rendu au traversier de Tsawwassen, je dois patienté un peu. J’arrive vers 13h30, mais le traversier ne part qu’à 14h00. Le bâtiment de Tsawwassen offre de quoi patienter, petites boutiques, kiostes de souvenirs et bien sûr des endroits pour manger. Je prends ensuite place à bord du Queen of Saanich, l’un des 4 traversiers qui relie Vancouver et Victoria. Ce traversier a une capacité de 1708 passagers et de 360 véhicules. Et offre de quoi patienter durant la traversée: cafétéria, arcade, boutique de souvenirs[…], mais je choisi de demeuré à extérieur et de profiter de cette vue sur l’océan Pacifique. La traversée dure environ 1h35 et c’est 24 miles nautique que l’on franchi. (C’est de loin, le plus gros traversier que j’ai pris, vu que l’autre était celui qui relie Québec et Lévis.) La traversée se fait très bien, le bateau passe entre les îles Galiano, Mayne, Prevost, Pender, Saltsprings, Portland et Piers avant d’arriver à l’île de Vancouver. On loge littéralement plusieurs de ces îles. Et cela s’en trouve que plus beau.

Rendu à Swartz Bay, tout le monde descend et c’est à ce moment que la circulation est dense, mais tout revient dans l’ordre rapidement. Je me dirige alors vers Victoria, pour en avoir une bref aperçu, vu que le temps passe très rapidement, même trop rapidement, qu’il faut que je pense à me rendre plus au nord de l’île pour me trouver un camping pour loger pour la nuit, en gardant en tête que demain je veux aller dormir à Tofino. Malahat me semble un bel endroit pour passer la nuit et il est suffisamment tard pour aujourd’hui.

Trajet du jour 9

Information en vrac
  • Départ: Hope
  • Heure de départ: 8h00
    • Arrive au traversier: 13h30
    • Départ du traversier: 14h00
    • Fin du traversier: 15h45
  • Destination: Camping Victoria West KOA à Malahat
  • Heure d’arrivé: 17h00
  • Distance parcourrue: 273 km + 24 miles nautique
  • Arrêt pour mettre essence: 1

La route
Villes principales: Hope, Vancouver, Saanich, Victoria, Malahat
Le trajet en vrac: – Autoroute 1 (transcanadienne) jusqu’à North Vancouver
– Rue Mountain pour aller à Grouse Mountain
– Autoroute 1A (Stanley Park)
– Pour aller au traversier: autoroute 99 et route 17 jusqu’à Tsawwassen
– Traversier Tsawwassen-Swartz Bay
– De Swartz Bay autoroute 17 jusqu’à Saanich
– Autoroute 1 pour aller à Victoria et ensuite à Malahat

Le Camping
– Nom: Camping Victoria West KOA
– Adresse: 230 autoroute 1 (transcanadienne)
Malahat (Colombie-Britannique)
– Site web: www.victoriakoa.com
– Prix (tente): 35 $ (électricité)
32 $ (sans électricité)
– Électricité disponible: Oui
– Taille du terrain camping: Moyenne
– Douche gratuite? Oui
– Propreté: Beau camping et douche très propre
– Ma cote (pour un bref passage): 8 sur 10
– Autres: Les douches et les toilettes se trouvent dans une petite cabane. C’est très bien lorsqu’on prend une douche, car c’est comme avoir une chambre de bain, mais lorsque quelqu’un y est déjà impossible d’aller au toilette.
Très boisé comme terrain de camping
Le train passe tout près
Compliqué de s’enregistrer à l’office

Images en vrac

Grouse Mountain - Vancouver

Vancouver depuis Grouse Mountain

Une des plage du Stanley Park - Vancouver

Une plage de Vancouver

Un immeuble à Vancouer

Attendre le traversier

La traversée

Le Spirit of British Colombia

Camping Victoria West KOA - Malahat - Colombie-Britannique

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un message