C’est fou, mais le temps passe très vite, voir trop vite. Il me semble qu’il n’y a pas si longtemps les vacances étaient loin très loin et voilà que dans 3 semaines, je serai en vacances. 3 semaines, c’est si peu!!! Et tout est encore flou dans ma tête! Il n’y a qu’une certitude, ma 2e semaine de vacances est réservée depuis le 5 juin. Lorsque je disais que j’avais dépensé dans ce message: « Quelques nouvelles de moi, ma Suby, mes projets…« . Et bien la dernière chose pour laquelle j’ai dépensé, c’était pour la réservation du camping à Old Orchard Beach. Il m’a fallu de peu pour que je n’ai pas d’emplacement, mais mon nom de famille a aidé… pour une fois! C’est que mes parents et ma famille en général nous y allons depuis de nombreuses années, donc ils nous connaissent assez bien. Au départ tout semblait complet et à la dernière minute cela a changé lorsque  ma soeur a dit que j’étais avec les autres. Merci, p’tite soeur pour l’appelle. Donc, contrairement à l’an dernier où j’avais dû changer de terrain lors de mon séjour, cette fois-ci, je pourrais y passer mes 7 nuits au même endroit. Étrange tout de même d’avoir cela, mais c’est tant mieux!

Old Orchard Beach, certains aiment d’autres détestent. Moi, je fais parti de la première catégorie, vu que j’y vais depuis toujours ou presque. Ma première fois remonte à 1981, j’avais alors un an. Et dans les années ’80 et ’90, j’y suis allé très souvent. Depuis 2000 pour ne pas dire 1993, la seule fois que je n’y ai pas mi les pieds, c’est en 2006. J’avais choisi cette année là, de visiter l’ouest Canadien. Cela fait plus de 20 fois que j’y vais et je ne m’y tanne pas. Pour moi, Old Orchard Beach représente les vacances. On pense à rien, on prend du soleil… bref les vacances! L’eau n’y dépasse rarement les 20 degré, mais lorsque les vagues sont présentes, on oublie ce froid. On prend sa planche de « body surf » et on se jette à l’eau. Simple et amusant! Et comme cette année sera la première fois à Old Orchard Beach pour mon filleul qui aura près de 11 mois, il n’était pas question de rater ça! Mon oncle a hâte de jouer dans le sable avec son neveu.

J’ai déjà été un peu plus au sud, à Salisbury, mais on n’avait pas aimé ça. Salisbury est situé un petit peu loin qu’Hampton Beach. Old Orchard Beach est encore plus touristique que ces derniers, mais à mon avis la plage est plus belle et surtout plus grande. Et de plus c’est plus près de la maison, seulement 400 km à parcourir. Le point vert de l’image ci-dessous est où je demeure et le point rouge, c’est la destination.

Seulement 400 km, mais j’ai une semaine pour m’y rendre … lire la suite.




Mise à jour
2 018 lectures & Aucun commentaire

Aujourd’hui j’ai continué à trier les photos du voyage de 2005 à l’Île-du-Prince-Édouard tout en racontant la 4e journée de 5 de ce petit voyage. Vu le grand nombre de photos prises à Hopewell Rocks, je les ai divisées en plusieurs pages. La conclusion de ce voyage devrait avoir lieu la semaine prochaine…

Objectif: Traverser le pont de la Confédération – Partie 1
Objectif: Traverser le pont de la Confédération – Partie 2

Photos à Hopewell Rocks: L’arche des amoureux
Photos à Hopewell Rocks: Rocher E.T.
Photos à Hopewell Rocks: Une tête de canard?
Photos à Hopewell Rocks: Une lune?
Photo à Hopewell Rocks: Une tête d’homme frustré
Photo à Hopewell Rocks: La pomme
Photos à Hopewell Rocks: Plage des Demoiselles
Photos à Hopewell Rocks: Les falaises
Photos à Hopewell Rocks: À marée haute
Photos à Hopewell Rocks: Les inclassables

Pour ceux qui ont suivi, le sujet Demande d’aide pour installer Vista et les commentaires qui ont suivi, savent que j’ai fait de grosses bêtises. Pour rappeler, les faits j’essayais de réinstaller Vista sur 2 disques en configuration Raid 0 et j’avais toujours une erreur de pilote. Je n’ai toujours pas trouvé de solution et si vous en avez, je suis toujours preneur. Mais, depuis les choses se sont compliquées… J’ai réessayé aujourd’hui en jouant dans le bios et pour la première fois, je pouvais formater depuis le disque de Vista, ce que j’ai fait. Malheureusement, une fois la partition formatée, je n’ai pu réinstaller Vista à cause d’une erreur 0×80300001. J’ai cherché une solution sans être capable d’en trouver. Je me suis alors retrouvé avec un PC inutilisable à midi aujourd’hui.

J’ai alors ressorti mon vieil ordinateur qui tourne sur Xp, pour chercher une solution. Essayer d’autres pilotes pour le mode raid… en vain. Ne voulant pas supprimer ce que j’ai sur les autres partitions de mon ordinateur le plus récent, je ne veux pas détruire le monde raid 0 sans en avoir fait une copie et un tri de ces 250 Go de données. Alors, j’ai songé à prendre un de mes disques durs de mon plus vieil ordinateur (qui fonctionne avec ce gros fils gris) et de le mettre dans le nouveau. Ouvert les 2 PC, transfert le tout, enlève la mémoire pour entrer le disque dur… fini par l’installer. Redémarre le PC, toujours le même problème. Rien à faire Vista me donne toujours la même erreur. Ok parfait, il me faut le PC pour cette semaine. Alors, je débranche les 2 disques dur Sata et garde que le vieux en UltraDMA. Je joue de nouveau dans le bios… et redémarre et enfin Vista veut bien s’installer. J’installe les mises à jour et tout et tout semble fonctionner. Je perds un peu de performance, mais au moins cela fonctionne. Mais je ne suis pas plus avancé pour copier mes fichiers. Est-ce que le mode raid 0 fonctionne cette fois, une fois Vista installé sur le 3e disque? Je retourne dans le bios, fais les changements, rebranche les 2 disques durs, redémarre… oui ça fonctionne! Ouf! Il est 17 heures et ça fonctionne. Reste plus qu’à faire le tri et à copier ce que je garde de ces 250 go de données sur disque dur externe ou sur DVD et ensuite on détruit le raid 0 pour recommencer l’installation à partir de zéro. Cela va être long, mais au moins je ne perds pas tout, malgré mes gaffes. Reste plus qu’à souhaiter que le 3e disque dur tienne le coup, car j’ai des doutes sur son état (défectueux par moment). Sur ce, bonne semaine et vous comprendrez qu’il n’y aura pas de mise à jour du site la fin de semaine prochaine, car je serai pris à remettre en marche ma machine.

P.s. si vous avez une solution à mon problème de réinstallation de Vista, je suis toujours preneur. Et non, j’ai pas envie de retourner sur Xp.

Aujourd’hui, j’ai créé une nouvelle section pour facilité la recherche de photos. La nouvelle section a un nom facile à retenir « Photos« . La section aura pour but de classer les images par endroits, par éléments. Vous pouvez toujours voir les photos via les résumés des journées de voyages ou simplement via l’album photo. Mais, comme ce dernier est assez imposant, la tâche est plus « complexe ». Et la section photo donnera également un plus d’information concernant les éléments photographier. Au lieu d’avoir que la miniature des photos comme pour les résumés des journées, les images seront de grandeur intermédiaire. Par contre, celle-ci sera plus ou moins grande selon la résolution de votre écran, car j’ai adapté le plugins Coppermine en conséquence. Une même image peut se trouver dans plus d’un texte, selon le contexte.

La section se remplira au fur et à mesure et les images ne seront pas classés par ordre d’ancienneté. (Mais, seront publié selon la date de la prise de vue.)

Aujourd’hui, j’ai fait ceux-ci:

27 juillet 2006:
Mont Edith Cavell
Glacier Angel
Chutes Athabasca
Champ-de-glace Columbia et le glacier Athabasba
Inclassables du Parc National de Jasper
Wapitis sur le camping Whistler’s

28 juillet 2006:
Canyon Maligne
Lac Maligne
Lac Medecine
Lac Annette
Mont Pyramid

Inclassable
2 564 lectures & 10 commentaires

Bonjour, comme vous avez peut-être constater le site n’a pas été mis à jour et ce que j’avais prévu faire ces dernières semaines n’a pas été fait. Le site n’est pas mort, mais j’ai pris une pause un peu plus longue que prévu. Le gaspillage d’énergie envers mon ancien hébergeur y est pour quelque chose et tout cela a fini par me faire éloigner un peu de mon site. Pour ceux qui ne serait pas passé ici durant l’été, je vais rappeler ce qui c’est passé.

L’an dernier le site était hébergé sur lacentraleinternet.com. Suite et ce que j’ai lu ailleurs, j’ai voulu quitté vers un autre hébergeur. Et comme mon hébergement allait de tout façon se terminait, alors aussi bien chargé pour mieux. Voilà qu’au moment où j’ai voulu changer d’hébergeur et mon nom de domaine, lacentraleinternet.com ne répondait plus et n’offrait plus aucun support. J’ai donc dû me retourner vers le revendeur du nom de domaine et après plusieurs semaines, j’ai réussi à reprendre mon bien. Et se sans jamais avoir aucun support de lci. Voilà, qu’après plusieurs mois sans support de lci, je vois que ce dernier a chargé sur ma carte de crédit l’hébergement pour l’année à venir. Tout ceci a fini par me dégoûté et comme j’ai dit un peu plus haut, c’est un peu responsable de mon manque d’intérêt en se moment.

Bref, je finirai se message en disant ceci n’achetez absolument rien de lacentraleinternet.com ou coopinternet.com (même personne), car ces derniers n’offrent aucun support sans compter que ce sont des voleurs! Cherchez sur le web et vous verrez que je ne suis pas le seul dans cette situation. Et si vous y êtes un conseil, reprenez contrôle de votre nom de domaine et annuler votre carte de crédit. Vaut mieux prévenir que guérir comme on dit, car moi il me reste juste à attendre un recours collectif pour embarquer.

Sur ce, je vous dis à la prochaine et en espérant que le prochain message et surtout l’ajout du contenu se fera plus rapidement dans l’avenir.

Bonne visite!

Le parc National de Jasper est le est le plus grand des parc nationaux canadiens avec 10 878 km2. Il est situé dans la province de l’Alberta. Il accueille le champ-de-glace Columbia, les eaux chaudes des sources thermales Miette, de nombreux lac dont les lac Annette, Medecine et Maligne. Plusieurs montagnes de plus de 2 750 mètres d’altitude dont le mont Edith Cavell et le mont Pyramid. Les principaux animaux sauvages représentés sont le caribou, la chèvre de montagne, l’ours et le wapiti. Et bien plus!

Photos prisent le 27 2006:

… lire la suite.

Bien que l’île de Vancouver peut sembler petite, elle fait tout de même 460 km de longueur et sa largeur varie de 50 à 80 km. Et elle a quelques sommets de plus de 2000 m et qui sont enneigées. Comme la route y est relativement étroite par endroit, que la vitesse n’y est pas très élevé par moment, les déplacements y sont relativement assez long d’un endroit à un autre. Le temps passe plus vite que les kilomètres parcourus.

Mon objectif de cette journée était d’aller dormir à Tofino, de dormir sur le bord de l’océan Pacifique. Dans l’ensemble la route pour se rendre à Tofino, c’est bien fait à part quelques ennuis pour faire le plein d’essence. En parlant d’essence, il n’y a aucun poste d’essence entre Port Alberni et Tofino (le plus près serait à Ucluelet). C’est environ 85 km. Sinon, pour le reste du trajet fait sur l’île, il n’y a aucun problème de ce côté.

Rendu à Tofino, j’ai eu la mauvaise surprise d’apprendre que tous les terrains de camping étaient tous plein. Même les campings qui n’ont pas de douche dans le parc National du Pacific Rim étaient tous pleins. C’est 7-8 terrains de camping! Ce fût une grande déception pour moi, car c’est quelque chose que j’avais prévu de faire dès le début de ce voyage. J’aurais aimé y rester quelques nuits et profiter de la plage de l’île.

Je venais de faire près 6800 km … lire la suite.

Le parc provincial Hopewell Rocks en bordure de la baie de Fundy offre une vue sur des rochers qui ont été sculptés avec le temps par la fonte des glaces et aujourd’hui par la force des marées et les conditions climatiques. La baie de Fundy a les plus hautes marées du monde et ceux-ci pouvent atteindre 21 mètres.

Les rochers d’Hopewell Rocks sont accessible à pied lors de la marée basse et en kayac à marée haute. certains rochers ont reçu des noms par le parc, d’autre sont le résultat de mon « imagination ».

Les photos inclassables d’Hopewell Rocks. (Photos prisent le 30 juillet 2005)

… lire la suite.

Le parc provincial Hopewell Rocks en bordure de la baie de Fundy offre une vue sur des rochers qui ont été sculptés avec le temps par la fonte des glaces et aujourd’hui par la force des marées et les conditions climatiques. La baie de Fundy a les plus hautes marées du monde et ceux-ci pouvent atteindre 21 mètres.

Les rochers d’Hopewell Rocks sont accessible à pied lors de la marée basse et en kayac à marée haute. certains rochers ont reçu des noms par le parc, d’autre sont le résultat de mon « imagination ».

Plage des Demoiselles (Photos prisent le 30 juillet 2005)

… lire la suite.

Pour la 3e journée de voyage, j’avais planifié d’aller voir les rochers d’Hopewell Rocks. Sans vraiment le savoir, j’en avais vu un aperçu au loin, puisse que du bout du terrain de camping, j’en voyais un petite partie. Mais, avant d’y aller je devais changer d’emplacement sur le terrain de camping. La première nuit, j’avais pu avoir l’électricité, mais pour la seconde je devais changer de terrain, car ce dernier était réservé. La première nuit, c’était faite près du bâtiment où l’on trouve les toilettes et les douches, la seconde allait se faire plus près de la baie de Fundy, mais loin de tout service. J’aurais pu m’installer près de celle-ci, mais j’ai choisi un emplacement entre les 2, car cela faisait loin pour avoir accès au service du terrain de camping.

Avant de changer de terrain, j’ai un peu « parlé » avec mon voisin de terrain. Parler, c’est un gros mot, car les temps morts étaient plus présent que les mots dits. Lui parlant anglais et moi ayant des connaissances très limités, les « phrases » étaient longue à sortir. Mais, c’était drôle de nous voir essayer de trouver les mots pour se comprendre. Ce que l’on réussissait à faire après un certain temps. Un beau moment, malgré tout. La Rex (c’est ainsi que les anglophones appelle la Subaru Impreza), c’était également fait remarqué…

Une fois le changement d’emplacement effectué, je suis parti voir les rochers d’Hopewell Rocks. Avant de partir pour se voyage, j’avais fait imprimer l’horaire des marées pour pouvoir bénéficier d’une marée basse le plus longtemps possible et avec le maximum de temps pour tout voir. Le coût d’accès au site était de 8 $ par adulte. L’accès permet d’avoir accès au site pendant 24 heures. Il est donc possible d’y retourner le lendemain où à différent moment de la journée pour voir la marée haute et basse. Sauf qu’après 20 heures, les barrières du stationnement ferme.

Une fois l’entrée payer, un petit sentier pédestre … lire la suite.