Je vous avais écrit dimanche qu’il était possible que le site subisse quelques coupures cette semaine et bien le transfert a eu lieu ce jeudi. Je ne sais pas comment le transfert s’est déroulé puisque je travaillais, mais à ce que je vois tout a été très bien fait. Et au premier coup d’oeil, le site me semble beaucoup plus rapide et j’espère qu’il le demeurera.

Mon site est à présent hébergé au Canada et pour être plus précis à Montréal. Malgré ce changement de serveur, je suis demeuré avec le même hébergeur, c’est-à-dire Maven Hosting. Ces derniers ont des serveurs à ce que je sais au Canada, aux États-Unis et en France. Mais, en poussant mes recherches un peu loin, j’ai trouvé que mon site est actuellement hébergé chez iweb.com. Et que nous sommes 4 sites sur ce même serveur, ce qui est très peu. Et de ce que je sais les 3 autres sites, on certes une meilleure fréquentation que moi, mais ne sont pas des sites gourmands en ressources. Pour ces 3 autres sites, je vous laisse les chercher si cela vous intéresse.

Et je tiens à souligner que j’ai été entièrement satisfait du service à clientèle offert par Maven Hosting. Reste plus qu’à souhaiter qu’il ne surcharge pas le serveur dont je dispose à présent.




Un petit message pour vous dire qu’il est possible que le site soit indisponible pendant un temps indéterminé à partir de mercredi ou jeudi, car ce dernier changera de serveur. Cela fait un certain temps que je remarque de brèves coupures de services et un ralentissement et là j’en ai plus qu’assez. J’ai contacté mon hébergeur jeudi dernier et il me propose de transfert le site vers un nouveau serveur. Le site passera donc des États-Unis, vers un serveur de Montréal… en espérant que ce dernier sera plus fiable et plus rapide que celui actuel. Pour que ce transfert se fasse, il me faudra les recontacter mercredi. En souhaitant que tout se passe bien, et ce, pour le mieux!

À bientôt!

canadien logoCe qu’aucun expert n’avait prédit avant le début de la saison vient de se réaliser, le Canadien de Montréal est champion dans l’association de l’Est. Incroyable! Eux que les supposés experts voyaient terminer 13e sur 15, les voilà finir premier! Moi qui croyais être trop optimiste au début de la saison en les plaçant 11e.

Eux qui ne marquaient pas de buts les années passées, ont fini l’année avec le plus grand nombre de buts dans la ligne nationale de hockey.

LE CH affronteront les Bruins de Boston en première ronde. Le tricolore a terminé l’année contre les Bruins avec une fiche de 8 victoires en 8 matchs. Mais, tous ces beaux chiffres ne veulent plus rien dire lorsque la saison commence.

Je vais y aller de ma prédiction… Montréal en 5 matchs. Et pour les séries, ils vont se faire éliminer en double-final d’association.

Go habs go!

Je dois finalement avouer pour une fois, pour ne pas dire la première fois depuis que j’ai ma Subaru, donc en 3 hivers, que de la neige, il y en a eu sur le Québec. Bien que je reste dans une région du Québec où il neige un peu moins qu’à Québec ou sur la rive nord, il commence a y en avoir pas mal de neige également à Victoriaville. Et je dois dire que je suis impressionné de voir les bancs de neige à la télé qu’il y a à Montréal ou à Québec. Et là, je viens de voir, je crois pour la première fois de ma vie des images à la télé de gens qui ont laissé leur véhicule sur le côté de l’autoroute samedi soir. Voir, ce nombre incroyable de gens pris dans cette tempête c’est hallucinant! Dire qu’ici cela m’a semblé calme. Une chance que je ne suis pas sorti pour aller m’amuser. En plus de la neige, c’est le vent qui aura fait des dégâts.

Moi, je devais faire partie des rares qui étaient contents qu’il neige… … lire la suite.

Ah Noël, cette période de l’année ou les magasins font des affaires d’or, cette période de l’année où il faut une patience incroyable pour attendre aux caisses. Noël, cette fête commerciale. Personne n’y échappe, même pas moi. Moi qui déteste magasiner et qui a chaque année j’attends la dernière minute pour aller magasiner… pas fort le gars!

Pour une fois cette année, je savais quoi donnée à mes parents. Oui, je le savais et j’y pensais depuis un fort moment, mais bon Noël c’était encore loin, alors pourquoi se pressé, cela va sûrement être en spécial la semaine prochaine, voir la semaine suivante. Finalement, j’ai entendu cette fin de semaine pour aller voir pour acheter mon cadeau des fêtes. Il était temps vu qu’il reste que 2 fins de semaine et je ne voulais pas attendre le 23 décembre comme l’an dernier, je n’avais pas le choix d’y aller.

Et c’est ce que j’ai fait hier. Je suis parti de Victo et j’ai été au promenade St-Bruno près de Montréal. Ce que je voulais offrir était en spécial chez Future Shop alors aussi bien en profiter. J’arriva  de bonne heure, donc pas trop de monde, c’était super! Finalement après avoir parler avec le vendeur, mon 1er choix c’est tourné vers un autre semblable, mais légèrement plus cher. C’est ce que je voulais offrir, alors je prends! Surprise, il en avait plus en stock. Zut! Pas de problème, je vais aller chez Best Buy, non plus. Ils ne vendent pas ce dernier. Bah, lorsque je reviendrai à Victo, j’irai voir il l’était également en spécial chez Dumoulin.

Vendredi soir, je vais voir. Le vendeur ne l’a pas plus en stock. Mais, il peut le commander et si l’on à l’entrepôt, je peux l’avoir dans 10 jours ouvrables.   Résultat, cela va aller en 2008, trop tard. C’est un cadeau Noël 2007 que je donne pas un 2008.

Je vais regarder sur internet pour voir si d’autres magasins Future Shop l’ont en stock.  Si l’on j’irai à celui de Trois-Rivière, c’est pas tellement loin (45 minutes). Non plus! Granby non! Sherbrooke pas plus! Cela regarde pas très bien. Reste Québec. Je regarde d’abord pour celui de Sainte-Foy, toujours négatif. Québec enfin ils l’ont! Mais, en aura-t-il encore lorsque j’arriverai? Je vais regarder s’il l’a ailleurs dans le secteur au cas où et oui ils l’ont également à Beauport. Avec 2 magasins, mes chances sont meilleurs. Ce samedi matin, je vais donc à Québec pour acheter mon cadeau des fêtes. Ne connaissant pas le magasin, n’y était jamais allé, je cherche un peu jusqu’à ce que je tombe sur la bonne rangée. Regarde et oui il en reste un, oui un seul je le prend! Ouf! Je l’ai enfin mon cadeau pour mes parents! Près de 600 km plus tard, mon 1er cadeau pour Noël est acheté! Reste plus qu’a acheté un cadeau à ma soeur et à mon filleul. Demain, peut-être, comme il annonce une bonne tempête de neige, ils devraient pas avoir trop de monde aux magasins…

Québec-Ontario
3 278 lectures & Aucun commentaire

C’était la première fois que j’allais en Abitibi-Témiscamingue et je dois dire que c’est assez beau. Il a de nombreux et beaux lacs sur la route de retour. J’ai toujours entendu dire que c’est loin l’Abitibi, mais j’ai trouvé cela si près de Victoriaville. Lorsque tu es allé à Vancouver, l’Abitibi peut sembler à côté.

J’ai fait 925 km pour revenir, mais sur ce j’ai fait 2 détours, donc un non voulu. J’ai fait un détour à St-Basile-le-Grand pour aller voir la maison à ma soeur et l’autre parce que le GPS me faisait passer par un autre chemin que celui recherché. Le GPS me proposait de revenir par l’Ontario (route 101 et la route 17) et à voir la distance qu’il me donnait cela semblait plus long en kilomètre. Après m’en être rendu compte, je suis revenu sur mon chemin pour passer par Val-d’Or et descendre par le parc La Vérendrye. Je me suis, donc rallongé de 30 à 50 km. Mon but était de revenir par les Laurentides, une région que je n’ai pas vue depuis que je suis en âge de comprendre. Je voulais voir les montagnes des Laurentides, mais malheureusement pour moi, cela sera pour une autre fois. La météo encore une fois n’a pas voulu coopérer et les pluies parfois fortes m’empêchait de bien voir le relief. J’ai pu voir les montagnes que rendues au mont Saint-Sauveur. Et je dois dire que lorsqu’on vient de voir les Rocheuses, nos montagnes semblent ridicules. Mais, elles ont toujours leur charme.

Malgré la météo, j’ai trouvé que le chemin se faisait très bien et que dans son ensemble, la route était belle. Vers 16 heures, j’étais déjà arrivé à Laval. Mais, là la route fût très longue. Il eut un accident et cela m’a pris 30-40 minutes pour faire un maigre kilomètre. Rendu sur le boulevard métropolitain (autoroute 40), les panneaux indiquaient cogestions et le tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine, je l’ai traversé à 30 km/h! Je préfère de loin faire 1000 km en une journée que passer une heure dans le trafic de Montréal. Une horreur! Pas moyen de se dégourdir les jambes vu que cela avance tranquillement.

Le reste de la route se fut sans aucun problème et j’étais à nouveau de retour chez moi. Et je pouvais à présent retrouver le confort de mon lit et dormir au chaud… mais les vacances, elles étaient déjà terminées.

… lire la suite.

Alberta, Photos
5 991 lectures & 1 commentaire

Calgary est la ville la plus populeuse de l’Alberta. La ville compte tout près d’un million d’habitants. Si on ne tient pas compte de l’agglomération, Calgary est la 3e ville la plus peuplé du Canada (après Toronto et Montréal). Si on tient compte de l’agglomération, elle se situe au 5e rang des villes canadiennes. La ville a été l’hôte des jeux Olympiques d’hiver en 1988. Calgary connait un important boum économique et sa population ne cesse de s’accroitre dû en très grande partie à l’industrie pétrolière. À cause de cette industrie, la province de l’Alberta est la plus riche au Canada. La ville est situé à un peu plus de 1 000 mètres au-dessus du niveau de la mer et elle est situé à environ 80 km à l’est des montagnes Rocheuses.

La Tour de Calgary a été construite en 1968. Elle permet aux visiteurs d’avoir une vue de 360 degré de la ville à 160 mètres (525 pi) au-dessus du sol. Le coût par personne est de 12,95 $ plus taxe.

Les photos ont été prisent le 19 juillet 2006:

… lire la suite.

La journée se résume à de l’autoroute de Victoriaville jusqu’à Ottawa (100 km/h). Ensuite grande route jusqu’à Sault Ste-Marie (90 km/h) avec passage par quelques villes et villages. Rien de vraiment intéressant sur cette route, mais elle se fait assez bien. La route est relativement planche.

Trajet du jour 1

… lire la suite.

…et son histoire du rêve à la réalité!

L’ouest canadien… ah quelle belle partie du monde qui m’aura fait tant rêver. Depuis, la première fois que j’en aurais entendu parler, que j’en aurais vu des photos dans mes premiers cours de géographie à l’école. Comment ne peut être frappé par ces décors majestueux, ces plaines à perte de vues, ses montagnes au sommet enneigé, sa vu sur l’océan Pacifique… cela aura été le coup de foudre dès le départ.

Mais, j’en aurais mi du temps avant de réaliser mon rêve d’atteindre Vancouver. Depuis, l’adolescence que je dis à tout le monde qu’à 25 ans, j’irai voir Vancouver. Il aura fallu plus d’une dizaine d’années pour pouvoir respirer l’air de Vancouver. Et au final, il m’aura fallu un an de plus pour le réaliser ce bon vieux rêve.

Un an de plus pour le réaliser, mais on peut dire que cela aura été un an pour le préparer ce voyage de plus de 10 000 km. La préparation en tant que telle aura commencé en juillet 2005, lorsque sur un coup de tête, j’ai été m’acheter une tente pour aller voir le pont de la Confédération qui relie le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard. Un périple qui m’aura permis de voir la distance que je peux faire en voiture. Puisqu’avant d’effectuer ce voyage le plus loin que j’avais été avec ma voiture c’est à Montréal et ce n’est même pas 200 km. Là durant ce séjour, j’aurais fait 2600 km en 4 jours, donc une journée de 1300 km. Donc, je savais que je pourrais faire le trajet jusqu’à Vancouver, sans que cela soit trop pénible.

Par le fait même ce voyage de 2005, m’aura permis de voir si j’allais aimer ça dormir dans une tente. Même si j’ai fait du camping avec mes parents depuis mon plus jeune âge, je n’avais jamais dormi avant dans une tente. Étant habitué dès mon jeune âge avec une tente-roulotte et dès 1990, mes parents ont eu une roulotte. Donc, dès là c’était du camping de luxe, avec matelas confortables, chauffages et télévision! Une simple tente allait-elle me convenir? J’aurais au moins découvert que ces petits matelas de mousse sont loin d’être confortables. Mais, à part ça, j’ai aimé ce beau petit voyage… mais là ce sera pour une autre « histoire ». Ce matelas de mousse aura été remplacé par un bon matelas pneumatique pour ce voyage, merci à ma soeur pour le cadeau en passant!

Sachant que la route ne posait pas de problème, de même que pour le camping, il me restait à voir si j’allais avoir le temps nécessaire pour le faire. Et c’est en mars 2006, que j’ai su que j’aurais finalement droit à mes trois semaines de vacances consécutives. Dès, la recherche de documentations à commencer sur le net. J’ai alors fait venir les guides touristiques en français et en anglais des 5 provinces que j’allais rencontrer dans mon voyage. L’Alberta aura été la plus rapide et par chance! Probablement la plus belle avec la Colombie-Britannique qui a également été rapide. L’Ontario par contre, c’est fait attendre tout comme la Saskatchewan, mais bon j’ai fini par recevoir ce que je voulais.

Une fois la documentation trouvée, il me restait à m’y préparer. En 2005, le voyage avait … lire la suite.

En route pour l’Île-du-Prince-Édouard est le premier (petit) voyage que j’ai effectué seul. Je suis parti de Victoriaville le 28 juillet 2005 et je suis revenu chez moi le 1 août. J’aurais pu revenir quelques jours plus tard, mais avec le mauvais temps à l’horizon, j’ai choisi le chemin du retour au lieu de prendre le temps de bien visiter… la suite expliquera mieux le retour rapide. Mais, bon toute histoire à un commencement, alors commençons par le début.

Avant d’entreprendre ce voyage, je n’avais jamais fait de grand route en étant le chauffeur. Le plus loin que j’avais été c’est à Richelieu, où j’ai acheté ma voiture un an plus tôt. Et ce n’est même pas à 150 km de chez moi. Je m’étais donc jamais rendu jusqu’à Montréal, c’est pour tout dire. Je n’ai jamais eu de problème a faire beaucoup de route, mais comme passager. En tant que conducteur est-ce que ce serait le cas? J’espérais que cela ne me causerait pas trop de problème, car l’objectif était d’un jour aller à Vancouver (fait en 2006).

Ce voyage vers l’Île-du-Prince-Édouard, je l’ai fait littéralement sur un coup de tête … lire la suite.