Quelques mots pour dire que bien qu’il n’a pas eu de nouveau contenu sur le site depuis un fort moment, ce n’est pas à cause que je n’ai pas consacré de temps à ce dernier. Car, cela fait déjà plusieurs fins de semaine que je travaille sur ce dernier et plus précisément sur une extension de WordPress que j’utilise depuis le début. L’extension sur laquelle je travaille depuis a pour nom Coppermine Integration (4.5.1).  L’extension a depuis fort longtemps été abandonnée par son auteur d’origine et reprise depuis par quelques auteurs.

Que fait cette extension? Elle permet de faire le pont entre le blogue et l’album photo géré par Coppermine. Elle permet d’afficher les images présentes dans ce dernier dans un message de WordPress. Jusqu’à tout récemment, les images insérées dans mes messages menaient vers l’album photo de Coppermine. Ce choix me semblait être le plus approprié puisque je n’aimais pas le travail accomplit par la fonction « lightbox » ou si vous préféré ces fenêtres incruster dans la même fenêtre du navigateur. Mais, j’ai découvert récemment qu’en plus d’afficher l’image on pouvait y ajouter des informations. L’extension de base offrait très peu de contenu et contenait de nombreux problèmes (votes infinis, erreurs de votes, commentaires vides… ). Je me suis alors mi à développer cet ajout et j’y ai ajouté plus d’informations supplémentaires … lire la suite.




C’est fou, mais le temps passe très vite, voir trop vite. Il me semble qu’il n’y a pas si longtemps les vacances étaient loin très loin et voilà que dans 3 semaines, je serai en vacances. 3 semaines, c’est si peu!!! Et tout est encore flou dans ma tête! Il n’y a qu’une certitude, ma 2e semaine de vacances est réservée depuis le 5 juin. Lorsque je disais que j’avais dépensé dans ce message: « Quelques nouvelles de moi, ma Suby, mes projets…« . Et bien la dernière chose pour laquelle j’ai dépensé, c’était pour la réservation du camping à Old Orchard Beach. Il m’a fallu de peu pour que je n’ai pas d’emplacement, mais mon nom de famille a aidé… pour une fois! C’est que mes parents et ma famille en général nous y allons depuis de nombreuses années, donc ils nous connaissent assez bien. Au départ tout semblait complet et à la dernière minute cela a changé lorsque  ma soeur a dit que j’étais avec les autres. Merci, p’tite soeur pour l’appelle. Donc, contrairement à l’an dernier où j’avais dû changer de terrain lors de mon séjour, cette fois-ci, je pourrais y passer mes 7 nuits au même endroit. Étrange tout de même d’avoir cela, mais c’est tant mieux!

Old Orchard Beach, certains aiment d’autres détestent. Moi, je fais parti de la première catégorie, vu que j’y vais depuis toujours ou presque. Ma première fois remonte à 1981, j’avais alors un an. Et dans les années ’80 et ’90, j’y suis allé très souvent. Depuis 2000 pour ne pas dire 1993, la seule fois que je n’y ai pas mi les pieds, c’est en 2006. J’avais choisi cette année là, de visiter l’ouest Canadien. Cela fait plus de 20 fois que j’y vais et je ne m’y tanne pas. Pour moi, Old Orchard Beach représente les vacances. On pense à rien, on prend du soleil… bref les vacances! L’eau n’y dépasse rarement les 20 degré, mais lorsque les vagues sont présentes, on oublie ce froid. On prend sa planche de « body surf » et on se jette à l’eau. Simple et amusant! Et comme cette année sera la première fois à Old Orchard Beach pour mon filleul qui aura près de 11 mois, il n’était pas question de rater ça! Mon oncle a hâte de jouer dans le sable avec son neveu.

J’ai déjà été un peu plus au sud, à Salisbury, mais on n’avait pas aimé ça. Salisbury est situé un petit peu loin qu’Hampton Beach. Old Orchard Beach est encore plus touristique que ces derniers, mais à mon avis la plage est plus belle et surtout plus grande. Et de plus c’est plus près de la maison, seulement 400 km à parcourir. Le point vert de l’image ci-dessous est où je demeure et le point rouge, c’est la destination.

Seulement 400 km, mais j’ai une semaine pour m’y rendre … lire la suite.

Au moment d’écrire ces quelques lignes, il reste environ une journée avant la première qualification de la saison 2008 de Formule 1. Vu le décalage horaire avec l’Australie, pour participer à mon pool F1 pour ce premier Grand Prix, vous avez jusqu’à ce vendredi 14 mars à 23 heures pour ceux du Québec. (GMT – 5 heures – heure avancée)(Pour ceux qui veulent l’heure selon leur fuseau horaire….

L’inscription y est gratuite et le pool est des plus complets. Contre toute attente, il aura finalement des prix a gagnés. Mais, pour le moment je ne peux en dire plus, car c’est tout récent (ce mardi) et rien n’a encore été défini clairement, mais il aura quelques choses à gagner peut importe sa localisation…

Pour plus d’information, vous pouvez regarder ces 2 messages précédents: Pool F1 2008 et Pronostics F1 et bien sûr allez directement au pool F1 2008!

Bon pool F1 et bonne saison! Et venez en grand nombre plus, il aura de monde meilleur se sera.

C’est finalement, le 28 juillet 2005 que je suis parti la première fois en voyage en solo. La valise pleine de bagages et tout le nécessaire pour manger et dormir pour cette aventure. Prenant tout mon courage, je suis parti avec comme objectif de dormir à Dégelis au Québec. Pour une première « longue route », j’en aurais probablement assez de ses 400 kilomètres…

Après seulement une demi-heure de route, je me suis dit: « Wow, je le fais vraiment. Je pars vraiment seul! ». Pis, j’ai reviré de bord… Bien sûr que non, j’ai continué. Mais, je me surprenais moi-même d’être parti loin de « mon monde » pour un endroit que j’avais jamais visité et qui plus est dans une langue que je ne méprise pas, l’anglais. Être parti une première fois au Québec, j’aurais pu au moins avoir une référence et me débrouillé vu que la langue ne saurait pas un problème, mais là c’est loin d’être certain. Le Nouveau-Brunswick a beau être la seule province canadienne officiellement bilingue cela ne signifie pas que partout il a des gens bilingue. J’ai tout de même continuer ce défi personnel, en me disant que cela serait des souvenirs inoubliables et que j’allais voir des choses incroyables.

La route parcourue au Québec … lire la suite.